Festival de Cannes : Coupez !

/
1 min read

Cet été, l’Épatant est parti se rafraîchir les lettrines dans le grand bain du festival de Cannes, a piqué une tête lumineuse à coup d’une programmation éclectique qui n’a pas manqué d’intriguer notre équipe tapie dans les salles noires. Premier en liste, le film d’ouverture de Michel Hazanavicius, Coupez !

Cinéaste adepte de la parodie, du contournement et du détournement, Hazanavicius est revenu cette année fidèle à lui-même avec une proposition fidèle à elle-même. Tentative originale de détournement du cinéma d’horreur, ce long-métrage peine malheureusement à convaincre. Indéniablement original dans sa proposition, le film manque cependant de subtilité. Un souci de la photographie inégal enchante parfois le spectateur, se révèle vite décevant. Les amateurs du genre d’horreur trouveront leur compte d’hémoglobine et de frayeur jouissive, bien que la tension tant attendue, propre au genre, soit constamment désamorcée. Peut-être, la réelle faiblesse du film réside-t-elle dans le manque de fond ou de propos.

 

Auriane Martino

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Previous Story

Bordeaux en galère

Next Story

Festival de Cannes : The Truman Show

Latest from Blog

0 0,00