Memory Banda, 25 ans, milite depuis son adolescence contre le mariage d'enfants au Malawi.

Malawi : Memory Banda, la jeune femme qui défie les traditions de mariages d’enfants

//
5 mins read

Memory Banda, 25 ans, milite depuis son adolescence contre le mariage d’enfants au Malawi. Grâce à son combat, le gouvernement a introduit en 2015, une loi interdisant officiellement cette pratique. Nous avons rencontré la militante à Paris en novembre lors d’une tournée promotionnelle du documentaire “Bigger than us” dans lequel elle participe.

Son combat était avant tout personnel avant de le porter à travers le pays. “Au Malawi, selon les traditions, quand une fille a ses premières règles elle doit aller dans un camp d’initiation pour apprendre à devenir femme. Et un jour, la communauté engage un homme qui va au camp pour coucher avec elle”, raconte la jeune militante. Sa petite sœur avait 11 ans lorsqu’elle est allée au camp. De retour, elle est tombée enceinte et a été forcée d’épouser l’homme qui l’avait mise enceinte. Une situation insupportable pour Memory Banda. Quand on lui a demandé d’aller au camp d’initiation, elle a catégoriquement refusé. “C’était vraiment un instinct de survie. C’était une réaction à chaud”, se remémore-t-elle. “A ce moment-là je me suis rendu compte que je pouvais dire non. D’autres filles ont aussi dit non”. Depuis lors, son combat devient collectif et national.

La jeune militante parcourt tout le pays afin de sensibiliser les jeunes, les parents, les communautés et les autorités malawites contre ces pratiques traditionnelles préjudiciables. Son engagement finit par porter ses fruits : en 2015, le gouvernement a publié une loi interdisant le mariage des jeunes de moins de 18 ans. Celle-ci prévoyait une peine de dix ans d’emprisonnement en cas d’infraction. Mais une disposition de la Constitution autorisait les enfants à se marier à 15 ans avec le consentement de leurs parents. Une échappatoire que beaucoup de parents avaient profité pour organiser des unions forcées de leurs enfants.

Avec l’aide de l’ONG Plan International, Memory Banda entame une campagne nationale afin de forcer les autorités à modifier la Constitution du pays. Mission accomplie : en février 2017 le Parlement malawite adopte un amendement de la Constitution rendant illégal le mariage avant 18 ans et interdit toute dérogation.

Après ses deux grandes victoires, la jeune activiste continue de mener son combat … sous d’autres formes. Elle a créé la Foundation 4 girls leaderships”, une organisation “dédiée à l’éducation des jeunes leaders, à la promotion et à la défense de leurs droits”. “Ma fondation offre des bourses d’études aux filles dont les parents n’ont pas les moyens pour payer leur scolarité”, dit-elle en précisant que “celles qui ne peuvent pas suivre un parcours scolaire classique, soit parce qu’elles ont été traumatisées après leurs expériences au camp d’initiation ou parce qu’elles ont dépassé l’âge de scolarisation, on leur propose des formations professionnelles selon leurs talents”.

Malgré ces avancées, le Malawi fait partie des pays où le taux de mariage d’enfants reste élevé. Selon l’UNICEF, 46% des jeunes filles sont mariées avant 18 ans et 9% avant l’âge de 15 ans. Un constat qui motive encore plus Memory Banda à continuer sa lutte. Elle veut aussi l’exporter dans d’autres pays où cette pratique néfaste est très répandue. Une opportunité que lui offre le long métrage documentaire “Bigger than us” réalisé par Flore Vasseur et sorti en 2021 mettant en lumière sept jeunes militants de sept pays différents qui luttent pour la justice environnementale, le droit des femmes, la liberté d’expression,… “Le documentaire m’a permis de rencontrer et d’échanger avec d’autres jeunes activistes. Une bonne occasion pour défendre mon combat, l’exporter et le rendre international”, déclare-t-elle. “J’utilise également les réseaux sociaux, Instagram, Facebook,… pour vulgariser ma lutte et toucher un public large”.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Previous Story

Une dose un don : remercier les soignants en aidant les artistes

Next Story

Fantastique Mr. Anderson

Latest from Blog

0 0,00