Festival de Cannes : Corsage

/
1 min read

Cet été, l’Épatant est parti se rafraîchir les lettrines dans le grand bain du festival de Cannes, a piqué une tête lumineuse à coup d’une programmation éclectique qui n’a pas manqué d’intriguer notre équipe tapie dans les salles noires. Poursuivons avec Corsage (2022), film de Marie Kreutzer

Dans cette fiction qui entend dépeindre la personnalité dithyrambique de Sissi l’impératrice, la réalisatrice autrichienne Marie Kreutzer dresse un portrait nuancé d’une tranche de vie à l’importance choisie, entre ascension et déclin, éclat et décadence. Mère attachée à ses enfants, incapable d’exprimer de façon raisonnée un amour torturé, la figure de Sissi, incarnée avec talent par l’actrice Vicky Krieps, convainct et fascine. Mais le tableau historique est peut-être moins brillant, peinant à intriguer, à cause d’une impression de redite ou de déjà-vu, le propre, bien souvent, des biopics historiques.

 

Auriane Martino

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Previous Story

Festival de Cannes : Dalva

Next Story

Festival de Cannes : Aftersun

Latest from Blog

0 0,00