MALLORCA LIVE FESTIVAL : TOP 6 DES PERFORMANCES QUI ONT MARQUÉ LA RÉDAC

6 mins read

De scène en scène, la musique résonne dans les cœurs et dans la tête. Le Mallorca Live Festival n’a pas déçu la rédaction de l’Épatant cette année. Food trucks, ambiance enflammée, sourires, bières blondes et surtout bonne musique ont réchauffé nos cœurs et nos oreilles durant trois jours. Bienvenue au festival le plus attendu des Baléares. 

 

À l’heure où en France, les mêmes noms reviennent constamment à l’affiche – non pas que nous ne les aimons pas ! – : Angèle, Orelsan, Damso, Clara Luciani, Myd etc, le Mallorca Live Festival, lui, prend un tournant assez exceptionnel : osé, rock, diversifié et éclectique à souhait. Bref :  une programmation sans faute. Ainsi, se sont succédés durant les trois jours sur les différentes scènes des noms phares du rock tels que Muse, Supergrass, Franz Ferdinand ou encore Metronomy.  On en revient avec des étoiles dans les yeux, persuadés d’une chose : Rock is not dead. En attendant la programmation de l’année prochaine, voici le top 6 de nos performances coups de cœur.  

 

Justice 

Non, vous ne rêvez pas : le duo phare de l’électro a marqué le festival lors d’un DJ set complètement inattendu. Voyageant de beats techno modernes à des classiques du Rock’n’Roll des années 60 (notamment avec le classique des Ronettes, Be my baby), les deux stars ont clos le festival dans la joie et l’émotion. De partout, les gens, déchaînés, se sont soulevés dès les premiers retentissements d’une musique audacieuse, déroulant un éventail riche de sonorités euphorisantes. La foule en délire, les visages ravis : le retour de Justice sur les grandes scènes n’a laissé personne indifférent.

 

 

The Temples 

Groupe indé sympathique aux airs lancinants et aux rythmiques entêtantes, The Temples a su s’imposer comme l’un des groupes incontournables de ce festival en marquant les foules avec ses accents hippie tout droit sortis du fin fond des cavernes 70’s. Si la prestation du groupe pose la question de la durabilité du psychédélique dans nos années 2022, sur les épaules de ce jeune groupe anglais (formé en 2012)  repose les espoirs de nombreux de nos mélomanes contemporains. 

 

 

Supergrass

Les iPhones se sont immédiatement levés au retour de l’iconique (et immortel) groupe Supergrass, gros nom du rock britannique s’étant fait connaître dans les années 90 avec le cultissime Alright. Le morceau emblématique de la britpop et porteur de la jeunesse britannique ne s’oublie pas et nous en avons eu la preuve en live. De quoi faire trembler le public espagnol contemporain, qui a acclamé cette performance avec des cris de joie. 

 

 

 

Jeff Mills 

Les étoiles se sont alignées quand Jeff Mills est venu rejouer aux platines les premiers refrains technos qui avaient bercé une génération d’inconditionnels nouvellement convertis à cette chapelle musicale qu’était alors cette texture sonore née à Détroit dans les années 80. Orientant le festival vers des sonorités pointues, Jeff Mills a su réconcilier convivialité familiale et puritanisme musical le temps d’un set endiablé.

 

 

The Parrots 

À côté de la scène principale, qui remue les foules et tient le festival, se joue un concert plus intimiste, à l’image de la musique de The Parrots, le groupe madrilène aux sonorités saturées qui fait vibrer les amoureux inconditionnels du rock. L’ambiance, légère et rebelle, a fait trembler les cœurs. Mention spéciale pour leur performance sur No Me Gusta, Te Quiero, que tout le monde a chanté en chœur : classique qui devrait dépasser la frontière de l’international. 

 

 

Metronomy 

Metronomy a su boucler le festival avec toute la fraîcheur qu’on lui connaît. Soufflant sur les foules le nectar symbiotique d’une pop électro aux accents lancinants, le groupe britannique connu pour son inoubliable The Look a enflammé l’immense foule de la scène principale le temps d’une heure et demie. Des airs aussi dansants que nostalgiques se sont enchaînés, le tout dans une énergie fédératrice et ultra communicative. On en redemande. 

 

 

 

La rédaction

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Previous Story

Cocktail gastro et caritatif : bienvenue à la tablée des chefs !

Next Story

À LA DÉCOUVERTE DES ARTISTES DE DEMAIN

Latest from Blog

0 0,00